Je réalise que l’année 2020 est passée à une grande vitesse. Nous sommes en déjà septembre, un mois décisif pour moi car c’est la rentrée et ça correspond à mon mois de naissance. Je me pose la question sur ce que je vais pouvoir faire, pour que ce monde cesse son déclin.
Des moments de doute sont apparus, et j’ai eu l’impression que ce fut le cas pour les gens autour de moi. J’ai voulu éclaircir tout cela. Des réflexions sur notre manière de ralentir, de nous choyer plus, choisir le job qui nous convient, le lieu qui correspond à notre mode de vie idéal. Ces remises en question deviennent un passage obligé pour transiter vers les bons choix. Sans cela, nous pouvons avancer et grandir. Accueillons 2020 comme l’année du changement. 2021 sera celle de la manifestation (?). Cette longue route est sinueuse, mais j’ai choisi d’appliquer ce mantra : « accueillir le renouveau pour laisser derrière soi ce qui ne nous sert plus ».

Et vous que feriez-vous pour faire avancer les choses ? De mon côté, j’ai choisi de donner à des associations. Le Covid a mis en lumière les inégalités dans ce monde, les plus vulnérables se sont davantage fragilisés, cela m’a interpellé. Si l’envie est là, passez à l’action et faites une donation ici : FondationAbbePierre. S’investir en tant que bénévole dans une association fut une idée, mais la situation sanitaire m’en a dissuadé. Je reste toutefois admirative de ceux ou celles qui se rendent sur le front pour aider les autres. Pas loin de chez moi, il m’arrive de passer devant le Secours Populaire dont l’équipe mène un combat extraordinaire contre la pauvreté.
Profitez de cette rentrée pour vous débarrasser des vêtements que vous ne portez plus et donnez-les à la Croix-Rouge. C’est le moment pour réévaluer la nécessité de vos possessions. Le fait de vous débarrasser de ce qui inutile vous sera libérateur, votre attention se portera sur les essentiels : famille, amis, passions et rêves. Si se donner le courage de consacrer son temps, l’énergie et efforts à la réalisation de nos objectifs de vie, qu’il en soit ainsi. Commencez petit et vous allez voir qu’il est possible de changer le monde à sa façon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *