Kapalabathi

Kapalabhati, la respiration énergisante.

« Kapala » signifie crâne en sanskrit et « Bhati » briller. C’est le « crâne qui brille », ce pranayama puissant va oxygéner et énergiser les conduits d’air dans la tête. Il est également considéré comme un Kriyas, qui est une technique de nettoyage du corps.

Si l’on travaille ce pranayama avant un cours, il nous met en condition de pleine conscience des postures et de notre respiration et il favorise la méditation. Il sera parfait si on se sent dissipé ou cotonneux avant un cours (le matin par exemple). 

Pour le pratiquer, il vous faut contracter les abdominaux pour expulser l’air à l’expiration, ce de manière très brève et énergétique. Et à l’inspiration, l’abdomen se relâche et laisse ainsi passer l’air tout doucement. 

Vous verrez que Kapalabhati libérera vos voies respiratoires, et vous sentirez vos poumons plus libres. Cela chassera l’air résiduel et fera remonter le prana (l’énergie vitale) vers le Plexus Solaire. Toute personne ayant une perte d’énergie retrouvera de la vitalité et une lucidité mentale.
Avec mon asthme, j’ai longtemps pratiqué Kapalabathi pour mieux respirer. En effet, il  a rôle purificateur des voies respiratoires, et en plus il masse les organes internes, il renforce nos muscles abdominaux. 

  • Pratiquez 10 à 50 respirations en Kapabhalati sur 3 cycles.

Cette technique est à pratiquer à jeun, et évitez de le faire pendant la grossesse ou si vous avez des tensions artérielles pour ne pas exacerber votre problème.

Quelques explications en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *